01 Canada, Notre tour du monde

Jour 5 – Ottawa



23/08/2018

Avant la visite

Ce matin, on s’est réveillé vers 7h00 mais Daniel était déjà parti au boulot. On voulait partir tôt nous aussi mais on a un peu traîné parce qu’on devait faire nos lessives. Oui, parce que quand tu marches toute la journée sous un soleil pesant, je t’assure que tu peux pas remettre tes vêtements 36 fois… !

Au final on est parti vers 9h30 seulement. Sur les conseils de notre hôte, on s’est dirigé vers le Parlement d’Ottawa. On s’est garé dans un parking pour la journée. Au moment de sortir, Benjamin se dirige, super sûr de lui, vers la sortie et ouvre la porte d’un geste brusque. Et là, une alarme à crever les tympans s’enclenche. Monsieur avait ouvert la sortie de secours, à n’utiliser qu’en cas d’extrême urgence. La sirène ne s’arrêtait plus, et Benjamin n’assumait pas du tout. On a donc filé en douce et on est allé contempler ce qu’on allait visiter.

Ottawa

Bon, ce que Daniel ne nous avait pas dit, c’est qu’il fallait faire la queue pour avoir un laisser-passer pour visiter le Parlement. C’était gratuit, ce qui est génial. Il y avait la possibilité d’avoir un guide qui parle français : au top. Mais, pour ça, il nous a fallu faire la queue pendant 1 heure sous un soleil de plomb…

On a tenu le choc et on a réservé une visite guidée (impossible de visiter le bâtiment sans guide) pour 13h30. Mais vraiment, on ne regrette pas d’avoir attendu !

L’estomac de Benjamin

En attendant la visite, on s’est promené dans la ville, en quête de nourriture pour rassasier nos estomacs. Si je peux vous confier quelque chose : depuis le début du voyage, Benjamin a tout le temps faim ! ^^

Bon il faut dire qu’on marche beaucoup plus que d’habitude et que nos journées sont souvent plus longues vu qu’on se lève tôt. Donc, la machine a besoin de carburant.

Bref, c’était une parenthèse, mais si Benjamin devient gras, vous saurez pourquoi =D ! (je plaisante bien sûr <3 ).

On a mangé rapidement une foccacia achetée dans une épicerie italienne, et on a appelé les copains pour leur donner un peu des nouvelles. Puis on a filé à notre visite guidée.

La visite du Parlement d’Ottawa

La guide était juste au top ! Elle nous a expliqué le fonctionnement politique au Canada, ainsi que l’histoire liée à ce jeune pays, le tout avec beaucoup d’humour. Le cadre était magnifique et c’était la première fois qu’on entrait dans un tel bâtiment. Je n’en dirais pas plus, mais je vous conseille vraiment d’aller y faire un tour si vous passez par Ottawa. Allez, juste une petite photo de la bibliothèque du Parlement, la seule pièce à avoir survécu à l’incendie qui a ravagé le bâtiment en 1916.

Ottawa

Après la visite, on est monté en haut de la tour de la paix, ce qui nous a permis d’avoir une belle vue sur la ville. C’est une ville qui ne laisse pas indifférent. L’architecture récente se mélange à l’ancien avec des bâtiments qui ressemblent un peu à de petits châteaux. Ça a quelque chose de magique

Pour enlever un peu le côté magique, on a fait une photo (voir ci-dessous) qui est clairement immonde ! On s’est promis, à ce moment précis, de ne plus JAMAIS faire de photo par en-dessous. Quelle horreur ! On dirait qu’on a plusieurs mentons. ^^

Ottawa

La poisse du jour

La mésaventure du jour : au moment de récupérer la voiture dans le parking, impossible de retrouver la voiture… On a fait tous les étages, mais rien ! Fidèle à moi-même, je me laisse gagner par le stress, et je dis à Benjamin qu’on s’est sûrement garé à un endroit où il ne fallait pas et que la voiture doit être à la fourrière. Je commence à pester parce que ça va nous coûter cher et qu’on aurait dû mieux regarder. Et en fait, on était juste pas dans la bonne partie du parking… ^^La voiture était bien où on l’avait laissée.

Le musée de l’histoire canadienne

Comme on aime se perdre dans les petites rues des villes qu’on visite, on est parti se promener. Après quoi on est allé au musée de l’histoire canadienne pour en apprendre un peu plus sur ce pays dont on ne nous dit rien à l’école.

Ottawa

On a parcouru les différentes expositions et avons appris l’histoire des peuples natifs, qui ont été colonisés par le peuple français, puis le peuple britannique. On n’était pas très fier à ce moment-là d’être les descendants de ces pseudo-conquérants qui s’accaparent les terres, les biens et les vies des autres…

On s’est demandé pourquoi on ne nous parlait pas de ça à l’école. Mais je pense que la France n’assume pas non plus cette partie de l’histoire…

Pour nous remettre de nos émotions, on est allé se prendre une petite glace chez Moo Shu sur les recommandations de Daniel. Effectivement, c’était très original au niveau des parfums. Certains étaient d’inspiration asiatiques, d’autres étaient des mélanges surprenants comme Fraise-poivre. C’était plutôt bon !

La soirée

Enfin, on est rentré chez Daniel et on lui a fait des crêpes à la française pour le dîner. Il était super emballé par l’idée. Bon… Quand il a vu le temps qu’on a mis à lui faire, je pense que l’excitation est bien redescendue lol.

J’ai fait la pâte à la fourchette parce que je n’ai pas trouvé de fouet dans sa cuisine (en fait il en avait bien un, mais je suis un vrai boulet quand il s’agit de repérer les choses). Et Benjamin les a fait cuire dans la crêpière de Daniel, qui était en fonte et super lourde, sur des plaques électriques. Ca lui a pris toute la soirée de les faire cuire… !

Elles étaient super bonnes nos crêpes… mais, c’est mort, on n’en fera plus à nos hôtes ! C’était vraiment trop galère ^^

Hormis ce détail, la soirée fut très agréable. On a parlé avec Daniel, qui nous a appris pleins de choses sur le système judiciaire au Canada. En fait, en France, ce n’est pas si mal… Au Canada, seules les personnes fortunées peuvent se payer un avocat et faire des poursuites en justice. Ça en fait un système judiciaire très inégalitaire pour les catégories sociales basses et moyennes.

Daniel nous a aussi confirmé que lui et sa copine étaient végétariens, comme nous. On s’en doutait un peu à voir le contenu du frigo, son attachement envers son chien et son chat, et les produits non testés sur les animaux qu’il utilisait. On était content de pouvoir échanger avec lui sur le sujet. On trouve toujours super cool de rencontrer d’autres végétariens.

Cette nuit-là, Daniel a laissé Rufus, son petit chien dormir avec nous. Et on était content de pouvoir câliner un peu ses deux petits compagnons à poils, car le manque de nos trois petits chats commence à se faire sentir…

Ottawa


Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *