03 Pérou, Notre tour du monde

Jour 80 – Dernier jour à Cuzco

03/10/18

Un petit déjeuner à la péruvienne

Ce matin-là, nous n’étions pas vraiment pressés. Nous sommes allés prendre le petit déjeuner préparé par notre hôte et il était, une fois de plus, excellent. Nous avons eu une omelette aux légumes et nous avons pu goûter un pain particulier préparé pour un jour de fête.

On a pu discuter avec un couple de canadiens qui était là pour les vacances et qui venaient découvrir Cuzco. Puis, nous sommes allés préparer nos affaires. Eduardo nous avait autorisés à les laisser là pour la journée jusqu’au moment de prendre notre bus pour la prochaine étape.

En quête de nourriture dans les rues de Cuzco

Étant donné qu’on avait encore un après-midi de libre, on s’est rendu au centre de Cuzco pour se promener et éventuellement faire quelques visites en plus. On a commencé par chercher un endroit où manger. On voulait absolument manger de nouveau dans la pizzeria qu’on avait tant aimée. Mais elle était fermée =(

En cherchant, dans un quartier non touristique, on est passé à côté d’un magasin de musique. Benjamin a voulu y entrer pour regarder le prix des quenas (vous savez, la flûte péruvienne qu’il avait achetée). Il est tombé en adoration devant une quena de meilleure qualité que celle qu’il avait achetée quelques dizaines de jours auparavant. Il l’a testée et c’est vrai que le son était bien meilleur. Alors, il a cédé et a acheté sa flûte. Il était tout content ^^

On a fini par trouver une pizzeria. Mais une fois installés, le serveur nous a dit qu’il n’y avait plus de pizzas à cette heure-ci (il était 15h) car le four avait été éteint. J’étais tellement dégoûtée… On a pris un menu du jour avec une soupe, des pâtes et un dessert car c’était abordable et au moment où on est parti, ils allumaient le four pour les pizzas du soir. J’étais trop blasée ^^

Les retrouvailles avec nos amis

Ensuite, on voulait aller dans un musée qui n’était pas trop loin, mais sur la route on s’est rendu compte qu’il fermait à 16h30. Donc c’était mort…

On a terminé assis sur un banc, sur la place principale, à regarder l’agitation autour du nous et à compter le nombre de fois que des vendeurs de rue venaient nous aborder.

Charles-Antoine et Hélène nous ont rapidement rejoint car ils étaient dans le coin aussi. L’occasion de nous revoir une dernière fois avant qu’on quitte la ville.

On s’est raconté nos aventures mutuelles de la semaine en se promenant en ville. Hélène s’était fait voler son portefeuille dans le bus par un pickpocket. Heureusement, il ne contenait que de l’argent liquide, pas ses papiers. Ça aurait été bien plus embêtant.

On est remonté jusqu’au marché San Pedro, qui était fermé ! Décidément, Hélène et Charles-Antoine n’ont pas de chance avec ce marché… On a regardé un spectacle de rue, puis on est redescendu par la rue piétonne pour trouver un magasin de vêtements à Hélène. Elle voulait acheter un pantalon et un t-shirt supplémentaires.

Les garçons ont été très patients pendant les essayages. Hélène nous faisait rire car elle n’arrivait pas à se décider sur la couleur du pantalon, et repartait avec un nouveau modèle à essayer chaque fois qu’elle faisait un pas de plus dans le magasin ^^

J‘ai profité de l’occasion pour acheter des sous-vêtements histoire d’avoir un peu plus de rab entre les lessives. La nuit était déjà tombée quand on est sorti du magasin. Hélène et Charles-Antoine nous ont accompagnés voir si notre pizzeria favorite était ouverte pour la soirée, et, victoire ! Elle était ouverte !

Les « au revoir »

On s’est dit au revoir sur le pas de la porte. Nous allons continuer notre aventure dans l’Est pour découvrir l’Amazonie, avant d’aller en Bolivie. Eux vont rester encore un peu à Cuzco puis découvrir le reste du Pérou.

On a commandé une pizza à emporter et on a pris un Uber jusqu’à notre logement. On lui a demandé de nous attendre, on a récupéré nos sacs (au prix de l’effort causé par les 7 étages…) et on a pris la direction de la gare routière.

Nous étions en avance ! Parfait : on avait le temps de dévorer notre succulente pizza. Après, le repas, direction les toilettes pour se laver les dents et se préparer à la nuit. Et nous voilà à bord de notre bus de nuit,  direction la jungle de Puerto Maldonado !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *