Organiser un tour du monde

Chômage et tour du monde : quels sont tes droits ?



Quand on se prépare à partir en tour du monde ou en voyage longue durée, on en vient toujours à se poser la question de ce qu’on doit faire vis-à-vis de sa situation professionnelle.

Si tu es salarié(e), tu as plusieurs options qu’on a listées dans l’article « Tour du monde : Comment partir quand on travaille ? ».

Mais peut-être que tu envisages d’être (ou que tu es déjà) au chômage. Dans ce cas, attention à ne pas te mettre dans une situation délicate.

cheklist tour du monde

Quelques informations

*Informations valides au 18 juillet 2018, susceptibles d’évoluer

En France, l’allocation chômage est versée si l’on remplit la totalité des conditions suivantes :

  • Avoir été salarié pendant au moins 4 mois au cours des 28 derniers mois (ou au cours des 36 derniers mois pour les personnes âgées d’au moins 53 ans à la fin du dernier contrat) ;
  • Avoir perdu son emploi de manière involontaire : fin de contrat, licenciement (peu importe le motif), rupture conventionnelle ;
  • Faire l’inscription à Pôle emploi dans les 12 mois suivant la perte de son emploi ;
  • Ne pas avoir atteint l’âge et le nombre de trimestres requis pour bénéficier de la retraite ;
  • Être apte physiquement à travailler ;
  • Rechercher activement un emploi en France ;
  • Habiter en France ;
  • Actualiser sa situation auprès de Pôle Emploi tous les mois ;
  • Ne manquer aucun rendez-vous donné par Pôle Emploi.

 

Ce qui veut dire que si on quitte la France sur une longue durée, on ne peut pas bénéficier des allocations chômage pendant son voyage.

Bien sûr, Pôle Emploi ne peut pas contrôler tout le monde…

Mais si tu t’actualises depuis l’étranger, alors que tu es en voyage (peu importe que tu travailles là-bas ou pas) en disant que tu es toujours en recherche d’emploi, alors il s’agit d’une fraude

 

Ce que tu risques si tu fraudes…

Les fraudes sont lourdement punies et, personnellement, je trouve que ça ne vaut pas le coût de prendre le risque.

Les peines encourues vont jusqu’à 5 ans d’emprisonnement, et jusqu’à 37 500 € d’amende, en plus, bien sûr, du remboursement intégral (en une durée réduite) des sommes perçues de manière frauduleuses.

De quoi réfléchir à une autre solution que Pôle emploi pour financer son tour du monde… 😉

 

chômage

 

L’exception

Pôle emploi autorise les allocataires à bénéficier de 35 jours calendaires (les weekends sont donc inclus dedans) d’indisponibilité chaque année.

Pendant ces 35 jours, tu as le droit de « partir en vacances » où bon te semble (même à l’étranger) et de percevoir ton allocation pendant cette période.

Pour ça, il suffit d’en informer Pôle Emploi. Tu n’auras aucun rendez-vous obligatoire pendant cette période et tu seras dans la légalité.

Pendant ces 35 jours, tu dois penser à t’actualiser comme d’habitude en disant que tu recherches toujours un emploi.

 

Pour effectuer cette démarche et signaler que tu seras absent(e) pendant 35 jours, tu peux :

  • te rendre à Pôle Emploi pour les en informer directement ;
  • téléphoner à Pôle emploi pour leur demander de prendre en compte ta demande ;
  • envoyer un courrier et attendre leur confirmation ;
  • signaler une absence sur ton espace personnel (Mon dossier demande d’emploi – Mon inscription – Signaler un changement de situation – Absence).

Si c’est la première fois que tu fais ça, je te conseille de te rendre sur place ou bien de téléphoner. Au moins, tu seras sûr(e) d’avoir fait les choses correctement.

 

Comment faire si on part plus de 35 jours

Passés ces 35 jours, tu dois :

  • Soit rentrer chez toi et reprendre ta recherche d’emploi activement ;
  • Soit prévenir Pôle emploi lors de ton actualisation que tu n’es plus en recherche d’emploi depuis la date de la fin de tes 35 jours d’indisponibilité.

Si tu donnes à Pôle Emploi une période d’absence supérieure à 35 jours, tu seras désinscrit(e) à partir du 36e jour.

Si tu pars en tour du monde, il est probable que tu partes plus de 35 jours à l’étranger. C’est donc la 2e option qui va s’imposer à toi.

Pour ça, au moment de l’actualisation qui suit la fin de ta période d’indisponibilité, tu diras que tu n’es plus en recherche d’emploi depuis la date de fin de tes 35 jours.

 

A ce moment-là que se passe-t-il ?

Tu seras désinscrit(e) de Pôle Emploi et ne percevras plus d’allocation chômage.

 

Mais il y a une bonne nouvelle…

Tes droits ne sont pas perdus ! Ils sont simplement mis en pause le temps que tu remplisses à nouveau tous les critères.

 

chômage

Le plus intéressant, c’est surtout que tu as une « sécurité » à ton retour le temps de stabiliser ta situation.

 

Comment réactiver tes droits à ton retour ?

Pour réactiver tes droits, tu dois effectuer une réinscription auprès de Pôle Emploi. Attention à bien conserver ton identifiant pour pouvoir le réutiliser lors de ta réinscription.

Pense à préciser si tu as travaillé ou pas depuis la dernière fois.

Attention : si tu as travaillé, même si c’était à l’étranger, tu devras fournir des justificatifs tels que les fiches de paye. C’est parfois compliqué lorsque le travail a été fait en dehors de l’UE.

Ensuite, il ne te reste plus qu’à remplir de nouveau tous les critères pour percevoir tes allocations. C’est-à-dire que tu dois bien sûr vivre en France et reprendre activement ta recherche d’emploi.

Dernier point important : tes droits ne restent pas valides pour une durée illimitée. Ils le restent seulement pendant 3 ans en plus de la durée à laquelle tu avais droit.

Ex : Si tu avais droit encore à 1 an d’allocation avant ta désinscription, tes droits resteraient valides pendant 4 ans. Après ça, tu n’y auras plus accès.

 

En résumé

Fais bien attention à tout ce que tu vois sur internet et aux personnes qui te disent que tu peux partir faire un tour du monde et percevoir le chômage tous les mois. C’est de la fraude. En plus de risquer gros, je pense que tu seras d’accord pour dire que c’est quand même pas vraiment réglo par rapport aux personnes qui cherchent vraiment du travail en France…

Tout ça, ça veut dire que si tu pars faire un tour du monde, tu dois prendre en compte le fait que, si tu ne travailles pas sur place pendant ton voyage, tu n’auras pas de ressources autres que ce que tu as mis de côté.

Et donc, qu’il faut réfléchir en amont à comment financer ce voyage !



1 thought on “Chômage et tour du monde : quels sont tes droits ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *