Organiser un tour du monde

Tour du monde et démarches administratives



Si tu envisages de partir faire un tour de monde, il est probable que tu te poses un certain nombre de questions concernant les démarches à effectuer.

Je te rassure, tu n’es pas le/la seul(e) !

Effectivement, quitter notre beau pays pour une longue durée n’est pas forcément sans incidence et il y a quelques trucs auxquels il faut penser.

On est passé par là avec Benjamin, et comme on est sympa, on va te lister les démarches auxquelles tu pourrais être confronté(e).

cheklist tour du monde

 

 

Quitter son logement

En ce qui nous concerne, on était locataire et nous avons décidé de quitter définitivement notre logement et de vendre toutes nos affaires pour augmenter notre cagnotte.

Si tu souhaites récupérer ton logement à ton retour, tu peux :

  • soit continuer à payer ton loyer tous les mois (mais attention, quand on n’a pas de revenus et qu’on doit financer un voyage longue durée en plus, c’est vite compliqué)
  • soit, dans la même idée, tu peux, en plus de payer ton loyer, autoriser un proche à venir y habiter en ton absence
  • soit demander l’autorisation au propriétaire de faire de la sous-location à quelqu’un de confiance en ton absence

Sinon, tu vas devoir envoyer ton préavis de départ à ton propriétaire pour le prévenir de ton départ. Attention : tu as un délai de 1 à 3 mois (selon ton bail) à respecter.

Pour ça, il te suffit d’envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception directement à ton propriétaire. Clique ici pour voir un modèle de lettre de préavis de départ.

Si tu es propriétaire, tu peux envisager de vendre ton logement ou de le mettre en location si tu en as besoin pour financer ton voyage. Attention à t’y prendre en avance dans ce cas.

Tu peux aussi décider de laisser ton logement vide, ou d’y héberger un ami.

 

S’occuper du suivi de courrier

Même si tu vas vivre loin pendant quelques mois, il est préférable (voire indispensable) de conserver une adresse postale en France pour recevoir les courriers importants.

 

démarche tour du monde

 

Tu peux faire suivre ton courrier chez un proche, de manière temporaire ou définitive. Pour ça, c’est très simple. Il te suffit de le faire en ligne ici.

Dans ce cas, tu peux en profiter pour donner une procuration à cette personne pour qu’elle puisse récupérer les colis ou courriers importants en ton nom. Tu peux le faire gratuitement ici.

Je te conseille également de donner l’adresse de cette personne aux différents organismes dans le cas où ils voudraient te contacter. Tu peux faire ça directement en ligne sur le site des impôts, de la CPAM, de la poste, de Pôle Emploi etc.

 

Résilier les abonnements

Avant de partir, prends le temps de lister tous les abonnements pour lesquels tu es prélevé(e) au mois ou à l’année pour résilier ceux qui ne seront plus nécessaires en ton absence.

Exemples :

  • EDF / GDF
  • Assurance habitation
  • Assurance juridique
  • Internet
  • Téléphone
  • Distribution des eaux
  • Esthéticienne
  • Salle de sport
  • Chaînes TV
  • Panier de légumes bio
  • Formations
  • Transports en commun
  • Abonnement au cinéma
  • Télépéage…

Envoie tes courriers de résiliation en lettre recommandé avec accusé de réception, et pense à respecter les préavis que tu peux avoir et à fournir les différents justificatifs demandés. Souvent, tu devras fournir la copie de l’état des lieux de sortie.

 

Vendre sa voiture

Si tu pars pour un voyage de longue durée, ce n’est peut-être pas utile de conserver ta voiture. Tu peux envisager de la vendre ou de la donner à un proche.

Dans ce cas, pense à t’y prendre plusieurs mois à l’avance (quitte à préciser que le véhicule ne sera disponible qu’à ton départ).

démarche tour du monde

Pour la procédure il te faudra te rendre sur le site ANTS et te créer un compte France Connect via tes identifiants administratifs habituels. Il faudra ensuite remplir tes informations et celles du nouveau propriétaire de la voiture directement sur le site. Tu obtiendras un code de cession que tu devras fournir au nouveau propriétaire pour qu’il puisse obtenir sa carte grise.

En plus de cette manipulation, tu devras :

  • remplir le certificat de cession en 2 exemplaires (1 pour toi et 1 pour le nouveau propriétaire)
  • fournir un certificat de situation administrative de moins de 15 jours
  • donner ta carte grise barrée, signée et sur laquelle tu auras mentionnée « vendue le … à telle heure »
  • si ta voiture a plus de 4 ans, tu dois en plus fournir un contrôle technique daté de moins de 6 mois.

Pense bien à résilier ton assurance automobile dès la vente effectuée.

Si tu choisis de garder ta voiture pendant ton voyage, tu peux la stocker chez un proche. Attention à bien conserver une assurance quand même dans ce cas. Mais pas besoin de rester assuré(e) tous risques. Une assurance au tiers suffit.

 

Interrompre ses allocations auprès de Pôle Emploi

Si tu es au chômage, pense à signaler à Pôle Emploi que tu ne recherches plus d’emploi à partir de ta date de départ. En effet, si tu pars en tour du monde, tu ne remplis plus les critères pour percevoir les allocations chômage.

Rassure-toi, tes allocations restent en attente (pendant une durée maximale de 3 ans) et tu pourras te réinscrire à Pôle emploi à ton retour. On t’en parle en détail dans cet article.

Idem pour le RSA.

 

Prévenir son employeur de son départ

Si tu as décidé de partir pendant plusieurs mois, tu dois bien évidemment prévenir ton employeur de ton départ. Tu as plusieurs options dont on te parle dans cet article :

  • Démissionner
  • Prendre un congé sans solde
  • Prendre un congé sabbatique
  • Obtenir une rupture conventionnelle
  • Attendre la fin de ton contrat si tu es en CDD ou interim

Attention à prendre en compte le préavis de départ.

 

démarche tour du monde

 

Pense ensuite, selon la situation à t’inscrire auprès de Pôle emploi (tu as un an pour le faire après la perte de ton emploi).

 

Prévoir ce qu’il faut pour les impôts

Nous sommes allés au centre des impôts pour leur demander quoi faire dans le cas d’un tour du monde.

Ils nous ont répondu que si nous envisagions de revenir en France au bout de quelques mois, il nous fallait conserver une adresse fiscale en France et surtout une adresse postale chez un proche pour être contactés en cas de besoin.

Pour ça, il suffit de faire un changement d’adresse sur le site internet des impôts.

Normalement, cela ne devrait pas augmenter la taxe d’habitation (ou pas de grand-chose) de la personne qui accepte de te rendre ce service, mais il peut être utile de le vérifier lors d’une simulation.

Concernant les impôts sur le revenu, tu dois faire ta déclaration de revenus comme d’habitude, en ligne. Attention : seuls les revenus liés à un emploi en France sont à déclarer en France.

Partir à l’étranger ne dispense pas de payer les impôts pour les revenus de l’année N-1 donc pense bien à mettre de côté la somme due, et, si possible, opte pour la mensualisation.

Je te conseille également de mensualiser ta taxe d’habitation et de prévoir la somme due pendant ton voyage pour être tranquille. Idem pour ta taxe foncière. N’oublie pas de prendre en compte tout ça dans tes calculs de budget.

 

Rester affilié(e) à la CPAM (Sécurité Sociale)

Il y a quelques années, quitter la France pendant plus de 6 mois impliquait une radiation de la CPAM.

Désormais, tu restes affilié(e) à la CPAM automatiquement du moment où ton voyage est provisoire et ne dépasse pas 12 mois.

C’est important dans la mesure où :

  • si tu as besoin d’être rapatrié(e) en urgence pour un problème médical, la CPAM couvrira une partie des frais ;
  • la plupart des assurances voyage ne te couvrent que si tu es affilié(e) à la CPAM ;
  • tu n’auras pas à effectuer les démarches pour te ré-affilier à ton retour.

La CPAM peut également prendre en charge le remboursement de « frais médicaux inopinés » survenus durant ton voyage.

Si le voyage dure plus de 12 mois, il est possible d’être radié de la CPAM. Pour éviter ça, il est notamment possible de demander à être rattaché à quelqu’un de sa famille.

Pour plus d’informations, tu peux te rendre sur la foire aux questions sur le site Ameli ou bien contacter directement un conseiller de la CPAM si tu veux de plus amples explications.

 

Souscrire à une assurance voyage

La CPAM ne prend presque rien en charge du moment où tu es à l’étranger. Et aucun rapatriement n’est remboursé.

Au vu du prix des soins médicaux à l’étranger, il paraît indispensable de souscrire à une assurance voyage.

Renseigne-toi bien : souvent les cartes bancaires proposent des assurances voyage avec rapatriement assez complètes pour une durée de 90 jours. Tu peux ensuite souscrire à une assurance voyage à partir du mois suivant.

 

démarche tour du monde

 

Si tu veux en savoir plus, voilà un article sur le sujet.

 

Conserver une mutuelle

On aurait pu penser qu’il était inutile de conserver une mutuelle du moment où on est plus en France et du moment où on a une assurance voyage assez complète.

Effectivement, dans la plupart des cas, notre mutuelle française ne prendra en charge aucun soin à l’étranger…

Oui, mais admettons que tu sois rapatrié(e)… Il y a fort à parier que dans ce cas, ce sera pour une intervention assez sérieuse, qui pourrait coûter cher. Si tu es toujours affilié(e) à la CPAM, celle-ci prendra sa part en charge. Mais si tu n’as plus de mutuelle pour compléter, ça risque de faire mal…

Dans ce cas, conserver une mutuelle peut être justifié. Reste à voir si souhaites conserver la tienne, ou en choisir une autre, plus cohérente avec ton voyage.

 

Effectuer des examens médicaux

Avant de partir, pense à faire quelques examens de routine pour t’assurer que tout va bien.

Il vaut mieux partir en étant rassuré, quitte à devoir décaler un peu le départ (je parle en connaissance de cause…) plutôt que de devoir revenir en urgence.

On t’en dit plus dans cet article.

 

Prendre rdv pour te faire vacciner

Selon les pays que tu souhaites visiter, certains vaccins sont conseillés voire obligatoires. Le mieux est de demander conseil à un médecin spécialisé. La plupart du temps, le RDV est à prendre directement auprès de l’hôpital.

Attention à t’y prendre plusieurs semaines à l’avance car il y a parfois besoin de faire des rappels à quelques semaines d’intervalle.

Si tu veux plus d’infos, on a fait un article quand on a fait les nôtres.

 

Informer les ambassades de son voyage

Avant de te rendre dans un pays étranger, pense à aller voir le site Diplomatie pour prendre connaissance des différentes précautions à prendre.

Tu peux aussi noter les coordonnées de l’ambassade de France de chaque pays où tu vas aller. Nous, on les a aussi communiquées à nos proches par précaution (des fois qu’ils aient du mal à trouver sur internet ^^).

 

démarche tour du monde

 

Et on a indiqué sur Ariane nos étapes de voyage pour que les ambassades soient au courant de notre présence en cas de problème.

 

Vérifier ton passeport

Attention à être sûr(e) que ton passeport soit valable encore 6 mois au moins après la date de ton retour. La plupart des pays impose un passeport valide plusieurs mois après la sortie du pays.

Si ce n’est pas le cas, il faudra faire une nouvelle demande de passeport. Ca prend en moyenne 15 jours en s’adressant à la mairie, mais attention en période de vacances…

 

Demander ton permis international

Dans certains pays, si tu veux conduire, tu auras besoin d’avoir un permis de conduire international en plus de ton permis. Il s’agit en fait d’une simple traduction de ton permis de conduire dans plusieurs langues.

Il ne dispense pas d’emmener ton permis de conduire original avec toi, mais est obligatoire selon les pays, en cas de contrôle des autorités locales, et pour retirer un véhicule de location.

Un conseil : fais ta demande le plus tôt possible ! Le délai minimum pour l’obtenir est de 12 semaines et c’est assez compliqué d’avoir un suivi de ton dossier.

Va faire un tour ici pour la demande.

Plus tu t’y prends tôt, plus tu évites du stress.

 

Faire tes demandes de visa

Pense à te renseigner sur les modalités d’entrée dans chaque pays que tu as prévu de visiter. Dans certains cas, tu auras besoin d’envoyer ton passeport à l’ambassade pour avoir le fameux sésame. La démarche peut prendre plusieurs mois.

Parfois une simple demande en ligne suffira.

Dans tous les cas, renseigne toi-bien sur la durée autorisée sur le territoire et la durée de validité du visa. Certains restent valables pendant 1 ou 2 ans après obtention. D’autres ne le restent que quelques mois, ce qui veut dire que la demande doit être faite peu avant l’arrivée dans le pays.

D’autres enfin peuvent être faits directement à l’arrivée dans le pays. Il est parfois nécessaire d’avoir avec soi des photos d’identité, la somme à payer, des copies de la pièce d’identité…

Il est aussi possible de demander un visa pour le pays prochain dans les ambassades croisées sur ton parcours.

 

Ca fait beaucoup de choses à penser tout ça ! Mais en s’y prenant à l’avance, tout roule et ce n’est pas si long. Il faut juste s’organiser un peu.

Si tu as d’autres points à ajouter à cette liste pour aider les futurs voyageurs, tu peux nous mettre ça en commentaire juste en-dessous =)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *