01 Canada, Notre tour du monde

Jour 1 : Montréal



19/08/2018

 

Le réveil

Notre première nuit à Montréal n’a pas été très reposante. Perturbés par le décalage horaire, on s’est réveillés plusieurs fois avant de comprendre qu’ici, c’était encore la nuit…

On s’est préparé rapidos et on a foncé direction l’aéroport pour récupérer notre première voiture de location. A nous la liberté et les routes canadiennes ! On avait une Toyota Rav4 rouge énorme et en super état. On avait l’impression d’être les rois de la route.

Montréal

Bon, on a fait tout le tour du parking avant de trouver la cabine de location de voiture. Mais c’est un détail ^^.

Au guichet, le mec de Thrifty très sympa nous a surclassés en nous proposant ce véhicule de type SUV au lieu de la petite citadine prévue, et nous offre le second conducteur. La journée commence bien ! =D

C’est Benjamin qui commence à conduire, parce que c’est une voiture automatique et qu’il en a déjà conduit. Pendant ce temps, je lui lis les différences du code de la route entre la France et le Canada parce qu’il y avait deux ou trois trucs bizarres. Genre quand on arrive à une intersection et qu’on a un STOP, en fait tous les autres conducteurs en ont un aussi. Donc on ne savait pas trop qui devait repartir en premier.

On est allé se poser dans le Parc des Rapides pour prendre notre petit déjeuner (nos fameuses madeleines) au calme. Le parc était très sympa ! Et on a été impressionné par le courant du fleuve St Laurent.

Montréal

 

La visite

Après une petite promenade, on a pris la direction du Vieux Montréal. On a trouvé ça très joli. En fait, ça ressemble un peu aux quartiers historiques des villes européennes. De jolis bâtiments, des pavés au sol, des réverbères en fer forgé, des fleurs partout…

On a été voir le marché Bonsecours, sorte de galerie commerçante. Le bâtiment était joli de l’extérieur, avec une belle coupole argentée. Mais la partie commerçante ne nous a pas parue très intéressante.

Montréal

Nous avons parcouru les rues piétonnes et sommes entrés dans des galeries d’art contemporain surprenantes. Nous sommes allés jusqu’à la Place des Arts sur laquelle nous avons pu voir la basilique Notre Dame de Montréal.

Cette place était top ! Il y avait une chanteuse de rue ce qui donnait un petit côté romantique au lieu. Par contre, la file d’attente pour visiter la basilique nous a découragés d’y faire un tour.

On a ensuite été faire un tour sur le Vieux Port. La vue sur la grande roue était sympa. Le prix pour y monter moins… Tant pis, on se contentera de la regarder d’en bas et on essaiera de trouver un point de vue de la ville un peu plus accessible.

Si vous voulez plus d’infos sur les choses à visiter à Montréal, on a rédigé un article là-dessus.

 

Le repas

On s’est arrêté manger une poutine, fameux plat traditionnel à base de frites, de sauce et de fromage. C’était délicieux.

Montréal

Au cas où vous ne l’auriez pas reconnu, la peluche sur la photo est la mascotte de notre voyage et surtout de notre projet avec les enfants. C’est Le Loup (non, ce n’est pas un rat !) et il est venu avec nous pour raconter ce qu’il voit aux enfants.

 

Le point de vue

Puis on a continué à crapahuter dans la ville, refaisant un n-ième tour de la vieille ville, et nous perdant dans les petites rues. C’était très sympa, mais il y avait quand même beaucoup de touristes dans les rues. Moi qui suis un poil agoraphobe, j’étais servie…

Après le Vieux Montréal, on a décidé de prendre le métro et d’aller au parc du Mont Royal, qui surplombe la ville. Au lieu de prendre le bus après le métro, on a décidé de marcher pour bien prendre le temps de voir la ville.

C’est dans ces petites rues que je me suis prise au jeu de poser devant les murs tagués. ^^

Montréal

Arrivés au parc, nous avons été accueillis par les écureuils, qui sont très curieux ici. L’un d’entre eux mangeait une tranche de pain de mie et nous a fait beaucoup rire. ^^

Après ça, on a traversé le parc pour monter au sommet du Mont Royal. C’est là qu’on a eu la plus jolie vue sur la ville. On était ravi ! La descente fut plus rapide, mais tout aussi sympa. On a pu voir tout un groupe de gens s’entraîner au combat à l’épée médiévale.

Montréal

 

L’ambiance



Dans un autre coin, une vingtaine de personnes avaient tendu des slacklines (sangles tendues entre deux points) et s’entraînaient à les traverser en testant leur équilibre. C’était marrant d’en voir autant d’un coup.

Un peu plus loin, un groupe faisait des acrobaties.

Plus bas, un groupe jouait de la musique en riant. Et un autre jouait des percussions devant une foule qui dansait, comme envoûtée. Les gens avaient l’air heureux d’être là. Ils profitaient du moment présent, sans se poser de questions. C’était magique d’assister à ça.

J’ai essayé d’entraîner Ben pour aller danser avec eux, mais il n’était pas trop chaud, notre timide petit Benjamin. Tant pise, ce sera pour une autre fois !

Montréal

On a été transporté par l’ambiance et l’atmosphère de cette ville: on a clairement ressenti que les gens ne portaient pas de jugement sur les autres, que tout le monde pouvait être libre d’être qui il est vraiment. Il n’y a aucun stress ni mauvaise humeur, ce qui est pourtant fréquent dans les grandes villes en France.

Ici, les gens ne semblent même pas pressés. La conduite en voiture se fait dans le calme, le respect et la courtoisie. C’est surprenant et très appréciable.

Après notre virée au Mont Royal, nous avons pris un bus pour retourner à notre voiture. Manque de bol pour nous : le conducteur a fait descendre tout le monde peu après car les rues étaient barrées. La gay pride venait d’avoir lieu et la rue principale était en plein nettoyage.

On a donc continué notre route à pied, ce qui nous a permis de traverser plusieurs petits quartiers sympas. Et on a vu quelques personnes revenant de la gay pride, mais malheureusement on n’a pas pu assister à la parade, qui était déjà terminée.

On a mis le temps, mais on est revenu dans le Vieux Montréal. Petit problème : impossible de retrouver le parking dans lequel on avait laissé la voiture. ^^

On a tourné un moment avant d’enfin retrouver l’entrée. C’était juste histoire de se mettre un peu de stress.

 

Les rencontres

Enfin, on a pris la direction du quartier italien où habite l’une des filles à nous avoir proposé un toit pour la nuit. Il s’agit d’une française, Sidonie, qui vit avec sa colocataire, Amandine, française également.

On leur a apporté une bouteille de vin français (bon en fait, c’était écrit « du Canada » en tout petit commentaire) pour les remercier de leur hospitalité. Elles nous ont préparé un plat typique canadien : le pâtée chinois (oui je sais, ça sonne pas canadien comme ça !).

Montréal

Il s’agit d’un genre de hachis parmentier avec des oignons. Normalement il y a de la viande, mais elles ont fait une version végétarienne pour nous.

On a passé la soirée à discuter avec Amandine et Sidonie comme si on s’était toujours connu. On a vraiment accroché avec elles ! C’était notre première expérience du genre, et on a trouvé ça génial.

On a dormi au salon, à même le sol. Les filles ont étendu des plaids et on a mis nos tapis de sol et duvets dessus. On était pas mal du tout ! C’était plutôt rigolo. On avait l’impression de camper chez des copines.

Montréal

Avec 25 000 pas chacun au compteur, cette journée s’est terminée sur cette note positive : on a adoré Montréal !

 

Lire la suite

1 thought on “Jour 1 : Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *