01 Canada, Notre tour du monde

Jour 8 – Retour à Montréal



26/08/2018

 

Le trajet retour à Montréal

On est dimanche et il ne nous reste plus qu’un jour dans ce coin du Canada. Demain, nous prendrons un vol pour Vancouver, en Colombie Britannique, de l’autre côté du Canada.

Mais pour l’heure, on est parti tôt en direction de Toronto pour récupérer à nouveau deux covoitureurs qui feront la route avec nous jusqu’à Montréal. Cette fois-ci, ils ne parlaient pas français, donc on a pu faire la discussion en anglais pendant le trajet. C’était cool de se remettre un peu à l’anglais.

Arrivée à Montréal

C’était un long trajet, mais c’est passé assez vite et on est arrivé en début d’après-midi à Montréal. On avait dans l’idée d’aller visiter le jardin botanique qu’on avait pas eu le temps de faire la semaine précédente, mais la pluie était de la partie, et on n’avait pas trop envie de payer si cher alors qu’on ne pourrait pas en profiter pleinement.

Alors on s’est dit qu’on allait se faire un petit cinéma. L’idée de voir un film avec l’accent québecois nous a bien tentés et Benjamin nous a emmené au cinéma. On s’est décidé à voir Deadpool 2, vu qu’on ne l’avait pas vu.

 

Au cinéma à Montréal

On était super content de pouvoir tester le cinéma au Canada ! Petit bémol : Benjamin avait mal compris en prenant les billets, et notre film était en anglais, non sous-titré… Les québécois étant bilingues pour la plupart, ils regardent souvent les films américains en vo.

retour à Montréal

 

Bon, ben c’est pas grave, ça nous fera travailler notre anglais… Ou pas… lol

On a bien sûr compris toute l’histoire sans problème. Par contre, c’est un film dans lequel il y a pleins de jeux de mots et de blagues. Et de ce côté-là par contre, on était largué…

C’était une bonne expérience… mais il faudra qu’on revoit le film en français quand même… ^^

A la recherche du dessert parfait

Ensuite, on a cherché pendant un bon moment un magasin pour acheter un dessert pour le repas de ce soir car nous étions invités à manger. On voulait aussi apporter un fromage de chez nous (du Comté) pour faire goûter.

Il est bon de préciser qu’à chaque fois qu’on cherche quelque chose depuis le début de ce voyage, on fait tout le tour de l’endroit où on est pour se rendre compte que c’était de l’autre côté.

Donc, une fois de plus, on a fait le tour du centre commercial, étages compris, avant de voir que le supermarché était à côté de notre point de départ et qu’on était passé devant sans le voir…

On a perdu du temps dans le magasin pour trouver un dessert digne de ce nom. On avait le choix entre d’énormes gâteaux à la crème type anniversaire (ça semblait bien trop gras et trop sucré à notre goût), ou alors des espèces de tartes aux pommes industrielles. Les ingrédients de cette dernière nous ont dissuadés de l’acheter : elle était faite avec du saindoux, c’est-à-dire de la graisse de porc.

retour à montréal

 

On a finalement opté pour un genre de quatre-quarts au chocolat. Rien de fou, mais on s’est dit que le Comté relèverait le niveau.

 

La soirée dans une gentille famille

Après ça, on est parti en direction de Château Gay, une ville à 30 minutes de Montréal dans laquelle un gentil couple, Anna et Mohammad nous avait offert de nous héberger pour la nuit via Couchsurfing et de nous inviter à manger.

On a été très touché par leur gentillesse. Leur fille de 7 ans, Amélia, nous a fait visiter la maison et nous a présenté leurs trois chats. Elle nous a fait beaucoup rire cette petite fille et on était vraiment heureux d’avoir pu rencontrer cette charmante petite famille.

On s’est installé à table tout en discutant. Ils nous avaient préparé des burgers végétariens au barbecue (un délice !) et une salade.

On a beaucoup discuté de voyage et de culture canadienne. Ils nous ont montré les photos de leur voyage dans la partie du Canada que nous nous apprêtions à visiter. Et ils nous ont donné pleins de conseils.

Amélia a accepté de répondre à notre interview pour qu’elle soit l’héroïne de notre portrait d’enfant du Canada. Elle était très contente de se prêter au jeu !

retour à Montréal

 

On a discuté jusqu’à tard dans la soirée. On a vraiment eu un très bon contact avec Anna et Mohammad. On s’est senti un peu comme des membres de leur famille. Et on avait tellement de choses qu’on voulait partager avec eux.

Mais notre avion était très tôt le lendemain et il fallait qu’on prépare nos sacs et qu’on dorme quelques heures avant le départ. On a échangé nos coordonnées et on s’est proposé de rester en contact (ce qu’on a fait d’ailleurs).

On s’est installé dans la salon, et c’était parti pour 3 heures de sommeil avant la suite de notre voyage…

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *