01 Canada, Notre tour du monde

Jour 7 – Niagara Falls



25/08/2018

 

Le trajet vers Niagara Falls

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, après notre première nuit dans la voiture, on était frais comme des gardons ! On a pris 2 covoitureuses, deux soeurs françaises, et on est parti en direction de Niagara Falls pour voir les chutes du Niagara.

Je garderai un super souvenir de ce trajet. On a pris le temps de discuter de pleins de choses, notamment de la France, de politique, d’environnement, d’histoire, de l’esclavage et de la colonisation. Le trajet est passé super vite.

Arrivée à Niagara Falls, première douche froide : le parking à 20$. Par contre, comme on est arrivé tôt, il n’y avait encore presque personne : et ça c’est cool.

 

La découverte des chutes du Niagara

On s’est équipé pour faire une petite rando, on a fermé la voiture et on est parti en quête des fameuses chutes d’eau non sans une certaine impatience.

Mauvaise surprise : sur le chemin, on se rend compte que la ville en elle-même est en fait un grand parc d’attraction touristique de type fête foraine.  On se serait cru aux États-Unis. Des couleurs criardes, des lumières qui clignotent, des musiques entraînantes, des odeurs alléchantes, des panneaux de burgers à tout bout de champ…

Niagara

Après avoir traversé cet endroit qui nous a semblé complètement hors sujet, on est enfin arrivé le long d’une route qui bordait les chutes. En fait, on était super surpris. On s’attendait à trouver les chutes au centre d’un parc national dans lequel on aurait randonné un moment avant de tomber sur le graal. Mais pas du tout ! C’est dans une rue de la ville, carrément.

Petite déception de notre côté…

Devant les chutes, notre première réaction a été : « c’est juste ça les chutes du Niagara… ? » Les chutes étaient en deux parties. Du côté canadien, on se trouve face aux chutes, alors que les USA ont la partie en amont des chutes.

Niagara

Mais plus on s’est avancé, plus on est revenu sur notre mauvaise première impression. En fait, c’est juste énorme, impressionnant, grandiose… Mais il faut s’approcher un peu pour s’en rendre compte.

Il est possible de s’approcher de l’une des deux chutes de vraiment près rien qu’en restant dans la rue, donc gratuitement. On peut vraiment se rendre compte à ce moment-là de leur hauteur, de la couleur bleu turquoise translucide et du débit complètement dingue. On en a profité pour partager ce moment en appelant nos proches en viso pour leur montrer.

 

Niagara

 

La nature

Après avoir contemplé pendant un bon moment cette merveille de la nature, on a cherché un petit coin de nature dans lequel se perdre. C’est ce qu’on fait très souvent quand on est en ville.

Niagara

On s’est excentré et on est parti visiter un genre de jardin botanique avec pleins d’espèces de plantes. Et on a croisé pleins de petits écureuils tous mignons.

On a pris notre repas à l’ombre de grands arbres. Qu’est-ce qu’on était bien… Tout était vert. Il faisait bon. C’était parfait. Jusqu’à ce qu’une chenille velue blanche et noire ne tombe sur la jambe de Benjamin. Impossible pour moi de rester sous ces arbres à attendre que des chenilles pleuvent sur moi ! Les chenilles sont l’une de mes phobies, pour ceux qui ne sont pas encore au courant ^^

Niagara

Après cette petite frayeur, on est parti se promener sur les petites îles. C’était top. On a vu des animaux et de très jolis paysages.

Le départ

Le temps a fini par tourner et on s’est dit que ce serait l’occasion de voir le prix des attractions proposées dans la ville pour touristes. On a été… comment dire… pris d’un fou rire nerveux quand on a vu les prix. 55$ pour faire trois attractions ? Très peu pour nous !

Direction le parking pour partir. Et là, je vois une voiture qui ressemble à la nôtre, mais un détail me choque : la vitre du conducteur a l’air inexistante… Sur un ton un peu stressé, je demande à Benjamin : « Rassure-moi… Ce n’est pas notre voiture là, avec la fenêtre avant grande ouverte ? » Devant son silence, je comprends que si… Grosse panique: on avait laissé toutes nos affaires à l’intérieur…

Heureusement pour nous, on est au Canada. On a laissé la voiture avec la fenêtre grande ouverte, n’importe qui aurait pu ouvrir la voiture et voler nos affaires, mais non. Il ne s’est rien passé. On a eu de la chance, ouf !

 

On a repris la voiture et on a filé direction Toronto pour le retour. Sur le trajet, on a cherché un endroit où dormir et on a trouvé un Air BnB qui avait l’air super à Hamilton, pile poil à mi-chemin.

La soirée à Hamilton

Nicole nous a accueilli chez elle, et c’était vraiment top. On en a profité pour se faire plaisir et se faire un petit restau. Ce soir, ce sera burger (végétarien bien sûr).

Niagara

On a testé le Gourmet Burger et on a été ravi. La serveuse était super sympa et le repas copieux et délicieux. On a été surpris d’avoir des boissons d’un demi litres, mais il fallait au moins ça pour faire passer le burger et les frites maison !

Après le repas, douche (froide pour moi car j’ai pas réussi à la faire fonctionner correctement ^^) et un peu de travail sur l’ordinateur avant de plonger pour un sommeil profond et réparateur. Bonne nuit !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *