06 Nouvelle Zélande, Notre tour du monde

Jour 126 – Waitomo

18/12/2018

Réveil en douceur

Ce matin, on traîne un peu au lit. Le programme de la journée n’est pas hyper chargé donc pas la peine de se presser. On a l’agréable surprise d’avoir la visite de la chatte. Elle vient carrément se mettre dans nos bras dans le lit, en quête de gratouilles. Et c’est avec plaisir qu’on satisfait sa demande ! ^^

waitomo

Puis on prend tranquillement notre petit déjeuner, sur l’air entraînant de « All I want for Christmas » de Mariah Carey (j’adore cette chanson !). Benjamin discute avec le monsieur du Air BnB pendant que je lave quelques vêtements.

Et puis nous prenons le large en direction des grottes de Waitomo. Peu de trajet à faire cette fois-ci. On y est en moins de 30 minutes.

Que voir à Waitomo ?

C’est un endroit plutôt touristique. Il y a plusieurs grottes dans lesquelles on peut voir non seulement de jolies concrétions (stalagmites et stalactites), mais surtout des vers luisants par milliers. Et donc, quand on se promène dans ces grottes, dans le noir complet, en regardant les plafonds voûtés, on peut admirer un spectacle saisissant. Les vers luisants éclairent le plafond comme des milliers de constellations scintillantes…

Ça vend du rêve dit comme ça, hein ? C’est pour ça qu’on a choisi d’y faire un tour. Faire le circuit des trois grottes représentait un certain budget, alors on en a choisi une seule. Il y a des visites toutes les 30 minutes. Et tout le monde attend sur une espèce de terrasse en bois le moment où le guide viendrait chercher son groupe.

Visite des grottes de Waitomo

Quand c’est notre tour, on est tout excité à l’idée de découvrir quelque chose de nouveau. J’avais lu tellement de belles choses sur cet endroit…

waitomo

Le guide nous parle d’abord de la grotte et des conditions de sa découverte. Il nous montre ensuite plusieurs concrétions dont les formes sont particulières. L’une d’elle représente un éléphant. Une autre un couple, et encore une autre un animal. Puis il nous parle de l’acoustique spéciale de cet endroit. Et il n’hésite pas à lancer une mini chorale pour prouver ses dires !

waitomo

Enfin, nous allons observer les vers luisants cachés sous une voûte de roche. On ne peut les discerner que dans le noir complet et dans le silence pour ne pas les effrayer. Le guide nous parle alors un peu de ces incroyables insectes.

Pour terminer cette visite découverte, nous embarquons à bord d’un petit bateau en bois, dans le noir, et dans le silence le plus total. Notre guide déplace le bateau sans aucun bruit, en s’accrochant à une ligne de vie tendue sur le parcours.

Pendant ce temps-là, nous avons la tête levée vers la voûte pour profiter au maximum de la beauté de ce qu’on voit. On se serait vraiment cru sous un ciel étoilé. Malheureusement, impossible de prendre des photos correctes avec un smartphone, et de toute façon, ce n’est pas autorisé (probablement pour ne pas gêner les autres dans leur observation). On ne peut donc pas vous le partager. Mais voici une photo prise par un photographe pour vous donner une idée…

waitomo

Direction Rotorua

Après ça, on prend la route en direction de Rotorua. Je prends soin de mettre la station de radio Breeze et je chante à tue-tête dans la voiture, pour le plus grand plaisir de Benjamin (ah… il me fait signe que, apparemment, ce n’est pas vraiment le cas… ^^). On arrive à Rotorua en fin de journée et on se pose devant le lac pour souffler un peu.

waitomo

Il fait toujours beau, mais un peu plus frais. Le lac est sympa et la ville a l’air agréable. On cherche rapidement l’endroit où on pourra dormir. Il y a un free camp juste à côté du lac mais les trois seules places de disponibles sont déjà prises. Et on a lu qu’il y avait de nombreux contrôles pour les véhicules à côté de ces places. D’ailleurs il est écrit partout « No Overnight parking/camping », ce qui veut dire qu’il est interdit de passer la nuit ici.

Soirée à Rotorua

Presque toutes les zones de stationnement autour du lac sont interdites au « camping », mais on trouve un tout petit parking sur lequel rien n’est indiqué. Il y a des WC publics juste à côté, ce qui est bien pratique pour moi qui dispose d’une vessie miniature et on est près du centre-ville. Rapidement, on voit quelques voitures et vans se poser également à cet endroit. Ils ont l’air de se préparer à y dormir, alors on se dit qu’on va tenter le coup ici.

Mais avant tout, comme la nuit tombe, on va à pied au centre-ville pour manger. On trouve un restaurant indien et on se fait un petit plaisir. On s’est régalé !

waitomo

Puis nous retournons à la voiture et une idée me vient pour qu’on se sente un peu plus en intimité quand on dort dans la voiture : mettre la bâche de camping par-dessus nous, côté noir au-dessus. Ça évitera que les passants ne nous voient, affalés dans nos sièges, la bouche ouverte et le filet de bave dégoulinant ^^.

waitomo

Benjamin complète l’idée en prenant les bâtons de randonnée en guise de piquets pour faire tenir la bâche au-dessus de nos têtes. Parfait ! On a l’impression d’être sous une tente, dans la voiture. Et c’est dans notre mini chez-nous qu’on s’endort au bord du lac, prêt à vivre de nouvelles aventures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *