04 Bolivie, Notre tour du monde

Jours 97 et 98 – Copacabana

21/11/2018 et 22/11/2018

Départ précipité pour Copacabana

Ce matin, le bus de sauvetage nous a déposé à La Paz vers 6h00 du matin. Notre avion pour quitter la Bolivie était prévu dans 48h dans cette ville. Mais suite aux discussions sur cette ville qu’on avait eues avec les autres pendant notre excursion, on avait décidé de plutôt aller à Isla de Sol pour nos derniers jours sur le sol bolivien.

Il y avait un bus qui partait immédiatement pour Copacabana, alors sans même réfléchir on est monté dans le bus, avec la compagnie Manco Kapac. Juste le temps d’aller retirer en vitesse un peu d’argent à un guichet (il m’aura fallu essayer trois distributeurs différents pour réussir à avoir quelque chose !), et de passer aux WC, et nous voilà en route vers Copacabana.

Le couple de français qu’on avait rencontré avait préféré essayer de trouver l’une des compagnies recommandées par le guide du routard, quitte à partir seulement à 12h00. Mais vu notre planning un peu serré, on ne pouvait pas se permettre de louper le bus.

Trajet

Sur la route, on a pu voir un peu à quoi ressemblait La Paz. Il pleuvait donc, forcément, la ville n’était pas vraiment à son avantage. Mais on n’a pas trouvé ça très joli. Il y avait un téléphérique en guise de transports en commun, ce qui était original. Mais au-delà de ça, rien de très beau.

Sur le trajet, rien de bien notable. On a regardé un film puis on s’est endormi. Quand on s’est réveillé, les paysages avaient complètement changé. Il faisait beau. C’était très vert et il y avait des lacs d’un joli bleu.

isla del sol

On est arrivé dans un village face au Lac Titicaca, et le chauffeur du bus nous a dit qu’on devait descendre pour prendre un petit bateau qui nous transporterait de l’autre côté pendant que le bus traverserait en ferry. La vue était très belle ! Le temps d’attendre que le bus traverse, on a pu admirer le paysage.

Arrivée à Copacabana

En arrivant à Copacabana, on a remis nos sacs sur nos dos et on a commencé à marcher en direction du port. Il nous fallait trouver une agence pour acheter les billets pour aller sur Isla del Sol en bateau.

Deux colombiennes en voyage en Bolivie se sont jointes à nous pour comparer les prix. Après deux agences interrogées, on avait déjà fait notre choix. De notre côté, on en a aussi profité pour réserver une auberge pour la nuit là-bas, ainsi que notre billet de bus pour retourner à La Paz le lendemain.

On a choisi l’auberge Las Islas parce qu’on pouvait avoir une chambre double avec une belle vue pour voir le lever du soleil sur le lac.

isla del sol

Une fois le tout réservé et payé, on est allé manger dans un petit restaurant qui proposait un menu végétarien. Rien de fou : une soupe et une omelette aux légumes. Mais c’était bon.

Et puis on est allé récupérer nos sacs pour prendre le bateau. Le trajet était plus long qu’on ne le pensait. C’était tout près, mais on n’avançait vraiment pas vite…

On débarque à Isla del Sol

Une fois arrivé sur l’île, il nous fallait encore randonner jusqu’à notre auberge. Sauf qu’on avait nos gros sacs à dos, et que ça grimpait bien. On a bien rigolé, mais on était bien en galère ! ^^

isla del sol

Le soleil tapait et on suait à grosses gouttes. Il n’y avait pas un poil d’ombre. Et on avançait vraiment lentement avec nos kg sur le dos. Mais la vue sur le lac Titicaca était juste sublime. Et l’île, avec ses cultures en terrasse, l’était également. Ce qui était aussi très appréciable, c’est qu’il n’y avait presque personne.

isla del sol

Il y avait quelques ânes et quelques alpagas, des enfants, mais on a croisé moins de dix personnes sur le trajet. C’était un réel plaisir de profiter de la nature et du calme.

Petite auberge avec vue sur le lac Titicaca

On a fini par arriver à notre auberge. Il y avait une terrasse avec une vue à couper le souffle. Magnifique. On avait pris une chambre double, et comme on était presque seul dans l’auberge, on avait pu avoir la vue sur le lac de manière à pouvoir voir le lever du soleil le lendemain directement depuis la chambre.

On s’est installé dans la chambre et on a lavé quelques vêtements parce qu’on commençait à être à court. Avec trois tenues chacun, on est en fait presque tout le temps à court ^^

Et puis un tout mignon petit chat est rentré par la fenêtre. Il était exactement comme notre chat Garfield, mais en plus petit et plus fin. Et comme Garfield, il voulait absolument nous faire des câlins. J’ai compensé mon manque affectif félin avec lui. Il me montait même dans les bras pour blottir sa tête dans mon cou. Trop mignon…

isla del sol

Coucher du soleil… ou pas !

Après ce moment câlin, on est sorti de la chambre, dans laquelle il faisait plutôt froid. Il faisait bien meilleur dehors d’ailleurs. Et on est allé marcher un peu pour trouver un bon point de vue pour voir le coucher de soleil. Ils sont réputés magnifiques dans le coin. Alors on était impatient. Tellement impatient qu’on n’avait pas regardé l’heure à laquelle se couchait le soleil, et qu’on est resté plus d’une heure et demie à attendre ^^

Mais ce n’était pas grave, parce qu’en attendant, on s’est fait pleins de copains chiens. Il y en a trois qui nous ont suivis jusqu’à ce qu’on trouve notre spot. Puis ils ont suivi quelqu’un d’autre quand on s’est assis, et c’est un autre petit chien, pas bien vieux, qui est venu vers nous. Et il y avait aussi cette petite boule de poils de quelques mois devant le restaurant le plus proche de nous. Il y avait de quoi câliner dans le coin ^^

isla del sol

Le spot qu’on avait choisi était magnifique. Mais le ciel était nuageux… Résultat : on n’a rien vu du tout. Aucune couleur. On ne voyait presque pas le soleil lui-même. On était trop dégoûté d’avoir attendu aussi longtemps pour rien. Mais tant pis. Ce serait pour une autre fois…

On est rentré et on a grignoté un truc à l’auberge avant de se mettre au lit. Et le moins qu’on puisse dire c’est que la nuit fut très froide…

Réveil au frais

Je me suis réveillée avec le nez bouché et mal à la gorge. Mais voir le lever du soleil a largement compensé ce petit désagrément…

isla del sol

On est allé prendre notre petit déjeuner, et on le petit chat était là. Il est resté sur mes genoux pendant tout le repas à ronronner. La gérante nous a dit qu’il s’appelait Nicolas. Heureusement qu’on ne restait pas plus longtemps à cet endroit parce que je crois que j’aurais fini par avoir beaucoup de mal à m’en séparer. ^^

Après le petit déjeuner, on s’est enfin décidé à tester la douche. On avait peur que ce soit froid mais non. On a eu de l’eau chaude, chose assez rare sur l’île. On a ensuite bouclé nos sacs et on a demandé à les laisser en consigne jusqu’à ce qu’on reprenne le bateau.

A la découverte d’Isla del Sol

Et puis on est parti à pieds à la découverte de l’île. On se sentait vraiment bien. Tout était calme, paisible. Les paysages étaient magnifiques. La température parfaite. On a sillonné les chemins pour essayer de monter en hauteur et avoir une vue panoramique. On a dû passer un peu hors chemin mais on a réussi. Et on s’est posé un petit moment là-haut pour en profiter. Benjamin a même sorti sa flûte pour jouer un peu. Il était inspiré ^^

isla del sol

Ensuite il se faisait tard, alors est retourné dans le village pour trouver de quoi manger. J’avais décidé que je voulais une pizza. Un nouveau petit chien a décidé de nous accompagner. Sur la route, on a croisé une maman cochon et ses bébés.

isla del sol

Les boulets et leur gestion budgétaire

On a été dans le seul restaurant encore ouvert et on a commandé à manger. Le problème, c’est qu’on s’est rendu compte après coup qu’on avait de quoi payer, mais qu’il nous manquerait quelques pièces pour payer le retour en bateau… Et sur l’île aucun distributeur. On était vraiment dans le caca…

Heureusement, il y avait deux autres clients dans le restaurant: un couple de retraités français qu’on avait salués pendant notre balade. On leur a demandé s’ils pouvaient nous dépanner et ils ont accepté. On a bien discuté avec eux et on était bien content d’être tombés sur eux.

Après le repas, on a commencé à s’activer parce qu’il fallait encore récupérer les sacs et marcher jusqu’au port pour prendre le bateau. Avec le bus déjà réservé pour aller à La Paz, on ne pouvait pas se permettre de louper le bateau.

Le retour à Copacabana

La descente en plein soleil avec les sacs sur le dos fut assez sportive… Mais on est arrivé à temps. Sauf que le couple de retraités n’était pas encore là, et il ne restait pas beaucoup de temps. Alors on est allé demander de l’aide à un groupe de garçons qui n’était pas loin. Ils étaient français aussi et ils ont accepté de nous dépanner. Ouf ! On a pu acheter nos tickets ^^

Le trajet du retour nous a paru long, très long… Il faisait vraiment très chaud et on était tous serrés. Une fois arrivés, on a été retirer un peu d’argent pour rembourser les garçons. Sur la place, il y avait une grosse fête. Une scène avait été montée. Il y avait des jeux de lumières et un groupe de musiciens jouaient de la cumbia en chantant.

isla del sol

Ça avait l’air d’être une grosse fête parce que beaucoup de monde était sur la place. Les hommes étaient habillés en costumes. Et les femmes avaient de belles jupes longues, des châles sur les épaules, et toujours leurs jolies tresses.

Tous dansaient la cumbia au rythme de la musique. Les hommes avaient l’air de courtiser un peu les femmes. On a beaucoup aimé les regarder danser. Tout le monde avait l’air heureux.

Un coucher de soleil dont on se souviendra

L’heure de reprendre le bus (même compagnie qu’à l’aller) en direction de La Paz est vite arrivée. Et alors que le bus partait, on a commencé à voir des couleurs orangées dans le ciel. On a presque scotché nos visages aux vitres du bus, et là on a assisté à l’un des plus beaux couchers de soleil depuis le début de notre voyage.

isla del sol
Photo prise par Lisa, une amie voyageuse qui était restée sur place

L’orange du ciel a viré au rouge flamboyant. C’était magnifique… On voyait l’île d’Isla del Sol se découper devant ce tableau de couleur, à l’horizon. Les nuages ont pris des nuances roses et le tout a tourné au violet. C’était incroyable. On s’est senti vraiment heureux d’avoir pu voir ça.

isla del sol

Le trajet est plutôt vite passé et nous voilà de retour à La Paz. Il faisait déjà nuit, donc pas la peine de penser à visiter. Tant pis. On était très content d’avoir pu voir Isla del Sol et Copacabana.

Dernière nuit en Bolivie

En quelques minutes, on a trouvé un taxi qui a pu nous emmener jusqu’à l’aéroport et on s’est débarrassé ainsi de nos dernières pièces boliviennes. Notre périple bolivien touchait à sa fin…

Nous avons fait le tour de l’aéroport histoire de trouver un endroit sympa pour passer la nuit. Il y avait au premier étage un genre de petit renfoncement dans lequel il y avait des prises et qui était proche des toilettes. On n’a pas hésité longtemps avant de s’y installer.

isla del sol

On a sécurisé nos sacs, déroulé nos tapis de sol, sorti nos duvets et branché nos appareils. Quelques biscuits pour le dîner, un lavage de dents et hop, c’est parti pour la dernière nuit en Bolivie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *