Sauter le pas

Tout le monde peut-il partir faire un tour du monde ?



De nos jours, on voit de plus en plus de personnes qui partent faire le tour du monde . On pourrait presque penser que c’est un phénomène de mode. Pour ma part, je pense surtout que c’est lié à deux choses :

premièrement, au fait que voyager n’a jamais été aussi facile ;

  • et ensuite, que les gens sont pas forcément satisfaits du mode de vie imposé par la société et veulent faire un break avec tout ça.

Bien sûr, c’est mon avis et tu peux ne pas être d’accord avec ça. Tu peux d’ailleurs me dire en commentaire ce que tu en penses !

Mais même si de plus en plus de monde saute le pas et s’envole de l’autre côté du monde, est-ce que ça veut dire que tout le monde en est capable ? J’ai aussi mon avis sur la question…

Alors si tu veux bien, je vais te dire comment je vois les choses. Et pour ça, je vais mettre en avant les différents freins qui pourraient empêcher quelqu’un de partir.

Faire un tour du monde ça coûte cher

L’un des premiers freins qu’on peut voir au fait de faire un tour du monde , c’est l’argent. On se dit qu’on va rester plusieurs mois sans avoir de revenus et qu’on va devoir financer avions, hôtels, restaurants et activités et que ça va coûter très cher.

A partir de là, on se dit souvent que partir faire un tour du monde sera réservé aux personnes  » qui ont les moyens « . Et on leur en veut presque à ces personnes ! Parce qu’on se dit qu’ils sont chanceux de pouvoir se financer un tel projet, et que nous on aimerait bien mais qu’on n’a pas les moyens…

tour du monde

Eh bien en fait, figure-toi que cet argument ne tient pas complètement la route ! Sauf bien sûr si tu imagines qu’un tour du monde se fait forcément en prenant l’avion pour aller de Club Med en Club Med.

Il n’y pas qu’une façon de faire le tour du monde . Chacun est libre de s’organiser selon ses moyens. Une jeune fille de 20 ans a même fait le tour du monde en dépensant en tout et pour tout 320 euros. Tu trouveras son histoire ici.
Bon, bien sûr, pour 320 euros, tu imagines bien qu’elle ne va pas à l’hôtel. Mais ça prouve bien que tout est possible.

Pour le budget, tout dépend de ce qu’on veut faire pendant le voyage. Et il y a des moyens très simples de réduire le budget de sorte à ce que le voyage en lui-même coûte moins cher que la vie quotidienne à la maison.

Voici quelques idées :

  • Remplacer la chambre d’hôtel par :
    – une chambre en Air BnB (va faire un tour ici et profite de 25 € offerts sur ta première réservation),
    – ou bien par une auberge de jeunesse (il y a parfois des chambres privées),
    – ou encore par une nuit sous la tente dans un camping,
    – une nuit gratuite en Couchsurfing (va voir ici pour plus d’infos),
    – un hébergement en échange de petits travaux grâce au Woofing (va voir par là),
    – et tu peux aussi proposer aux locaux de planter la tente dans leur jardin (la plupart t’inviteront carrément à passer la nuit chez eux).
  • Remplacer les restaurants par le fait de cuisiner soi-même des plats simples en se fournissant dans les commerces locaux
  • Limiter le budget des déplacements :
    – Prendre un forfait avion tour du monde pour les gros déplacements
    – Privilégier les moyens de transport en commun pour les déplacements sur place
    – Faire du stop.
  • Travailler pendant le voyage
    – Faire du freelance grâce à internet
    – Travailler en échange d’un hébergement en woofing
    – Proposer son aide dans une association caritative
    – Trouver un petit boulot sur place
  • Réduire la durée du voyage ou le nombre de pays envisagés

Tu l’auras compris, pour moi, peu importe les moyens, tout le monde peut financièrement partir faire le tour du monde (à condition bien sûr d’adapter son mode de voyage à ses moyens).

Faire le tour du monde ça détruit la carrière

Tu te dis peut-être que partir faire le tour du monde , c’est embêtant quand on a un travail qu’on aime car on risque de le perdre. En plus on prend le risque de ne pas retrouver un équivalent. Et puis ça fait un trou d’un an dans le CV.

Alors déjà, en France, il faut savoir qu’on a la possibilité (sous certaines conditions) de prendre un congé sabbatique qui permet de s’absenter jusqu’à un an. Ce congé sabbatique permet au salarié de conserver son poste (ou un équivalent) pendant son absence. Pendant la durée du congé, il n’a pas de salaire, mais il a la sécurité de retrouver un équivalent à son poste dans la même entreprise à son retour.

tour du monde

Mais même si tu décidais plutôt de ne pas rester dans la même entreprise, ou bien si tu n’avais pas droit à un congé sabbatique, dis-toi qu’une expérience de tour du monde sur un CV, c’est juste énorme ! Tu vas gagner en adaptabilité, en ouverture d’esprit, en langues et en compétences relationnelles. Et à un entretien, je te garantie que ça plaît beaucoup.

En résumé, faire un tour du monde est très enrichissant et ne présente pas vraiment de risque pour la carrière à condition de le considérer comme une expérience à part entière.

Faire le tour du monde c’est réservé aux jeunes

On a souvent en tête l’image de globe-trotteurs assez jeunes avec leur sac à dos. Mais il n’y a pas vraiment d’âge pour partir faire le tour du monde . Ceux qui partent sont ceux qui en ont vraiment envie.

On va trouver des jeunes de 18-25 ans. Ça peut paraître un peu tôt pour partir découvrir seul le monde. Mais ces jeunes ont l’avantage de n’avoir encore rien lancé professionnellement la plupart du temps. Et un voyage de cette envergure est une formidable expérience pour savoir dans quelle direction ils veulent aller par la suite.

Il y a aussi des jeunes entre 25 et 30 ans. Pour eux, ça peut sembler plus facile car ils n’ont pas encore d’enfants et en sont au début de leur carrière.

On pourrait penser qu’après 30 ans, il y a moins de globe-trotteurs. Entre la carrière, les enfants et les achats immobiliers, il y a beaucoup de raisons de ne pas partir. Mais en fait, il y a aussi pleins de voyageurs qui ont entre 30 et 50 ans. Contrairement à ce qu’on pense, partir avec des enfants est tout à fait possible et très enrichissant pour eux.

Et après 50 ans, on est aussi tout à fait apte à voyager ! En fait, il n’y a pas d’âge limite.

A partir du moment où on peut se déplacer, on peut partir faire un tour du monde . Il n’y a pas d’âge pour se promener en parcourant le monde et en prendre pleins les yeux.

On ne peut pas voyager seule si on est une fille

On pourrait penser que si on est une fille, c’est dangereux de partir seule. J’ai envie de te dire que oui, quand on est une fille, d’une manière générale, il faut faire un peu plus attention (et ça, c’est partout malheureusement). Il faut écouter son intuition, éviter les endroits que les locaux nous déconseillent et prendre quelques précautions.

tour du monde

Mais par pitié, ne t’empêche pas de vivre l’expérience de ta vie juste parce que tu es une fille ! Sur ta route, tu vas rencontrer pleins de gens sympa et au final, tu ne seras pas souvent seule.

Conclusion

Comme tu as dû le comprendre, pour moi, tout le monde est apte à partir faire un tour du monde ! Quand on se freine par rapport à l’argent, à la carrière, à l’âge ou à son sexe, c’est qu’on se cherche des excuses, peut-être parce qu’on n’est pas prêt(e) à sauter le pas.

Et bien sûr, tout le monde n’en a pas forcément envie. Mais si, toi, tu as vraiment envie de partir, ne te bloque pas pour ce genre de détails. Cherche des solutions pour adapter ton voyage à ta situation et fonce !

Et raconte-nous en commentaire comment tu as vécu cette expérience 😉


1 thought on “Tout le monde peut-il partir faire un tour du monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *