Organiser un tour du monde

Comment financer son tour du monde ?



Voyager c’est bien beau, mais à un moment donné se pose la question de l’argent (comme toujours dans ce monde merveilleux qui est le nôtre… ^^).

Alors comment est-ce qu’on peut faire quand on est pas Rotchild et qu’on veut absolument voyager ? Comment financer son tour du monde ?

Eh bien on se débrouille comme on peut !

Pour t’aider, voilà quelques petites astuces qu’on utilise (ou qu’on a prévu de tester prochainement) !

Rassembler un maximum d’argent avant le départ

L’avantage ?

Ça te permettra d’anticiper pas mal de choses et d’être à l’aise pendant le voyage. Pas (ou moins) de stress !

L’inconvénient ?

Ça peut prendre un peu de temps, sauf si tu passes par un prêt (qui te coûterait plus cher). Et encore faut-il savoir comment faire.

Quelques idées

  • T’imposer d’économiser un certain montant chaque semaine que tu verses sur un compte destiné au voyage

Ça peut paraître compliqué, mais quand on est motivé, on peut faire des miracles !

 

financer son tour du monde

 

  • Vendre des affaires que tu n’utilises pas

Tu as de vieilles fringues que tu ne mets plus ? Des chaussures que tu n’as jamais mises ? Des sacs à mains en pagaille ? Tout simplement, des affaires que tu ne sors presque pas du tiroir ?

Essaye le MarketPlace de Facebook, en partageant tes affaires dans les différents groupes de vente. Tu as aussi Vinted, Momox, et bien évidemment Le Bon Coin.

J’ai réussi à récupérer environ 1000 € rien qu’en vendant des affaires dont je ne me servais jamais.

  • Faire une cagnotte auprès de ton entourage

Pour ton anniversaire / Noël, demande plutôt que tout le monde se cotise pour te faire une enveloppe.

Ou bien, donne-leur plutôt une liste avec des choses dont tu as besoin pour le voyage. Nous on avait préparé la liste du père Noël sur Amazon.

  • Demander un financement pour ton projet

Ton voyage a une thématique particulière ? Peut-être que tu peux obtenir une aide financière auprès de certains organismes. C’est toujours ça de pris ! On est en train de voir pour poster notre projet sur Globe Dreamer.

 

financer son tour du monde

 

  • Faire des heures supp’

Si ton boulot te le permet, tu peux demander à travailler un peu plus pour arrondir les fins de mois et mettre de côté.

  • Prendre un job en plus

Si tu as besoin d’argent rapidement, c’est une solution ! Serveur(se), baby sitter, cours à domicile, VDI… En ce qui nous concerne, on donne des cours de salsa par exemple.

  • Changer de logement

Tu peux aussi prendre un logement dont le loyer est moins cher, ou bien te mettre en coloc’. Et si c’est temporaire, tu peux aussi demander à quelqu’un de ton entourage de t’héberger en participant aux frais.

  • Prendre un crédit

Bon moi je suis pas fan, mais si vraiment tu en as besoin, il y a toujours la possibilité de prendre un crédit pour dépanner.

 

Si jamais ça t’intéresse, voilà l’enregistrement d’une conférence gratuite qui parle des moyens de financer un projet d’une manière générale quand on ne veut pas faire de prêt. Il suffit de cliquer ici pour la voir.

 

financer son tour du monde

 

Voyager « Low Cost »

Sans forcément réduire ton confort à un niveau insurmontable, il y a toujours des petits ajustements que tu peux faire pour faire baisser la note.

L’avantage ?

Tu dépenses beaucoup moins et tu peux te concentrer sur ce qui est important pour toi.

L’inconvénient ?

Tu peux faire un voyage un peu moins confortable. Mais c’est à toi de fixer ton niveau de tolérance.

 

Quelques idées

L’hébergement

Rien ne t’oblige à dormir dans un hôtel 5 étoiles tous les jours (à moins bien sûr que tu ne trouves un méga bon plan !).

Tu peux clairement réduire le prix de tes hébergements en cherchant des bons plans sur internet. Les sites Booking et Air BnB vont devenir tes meilleurs amis.

Tu as aussi les auberges de jeunesse, les campings et couchsurfing. Et puis tu peux essayer de dormir chez l’habitant au fil de tes rencontres et des propositions. Et tu peux aussi louer ou acheter un van et dormir dedans.

C’est aussi possible de faire du bénévolat contre un hébergement.

Nous, on est parti en tour du monde avec une tente. Et dans l’idée on s’est dit que si c’était rush financièrement, on verrait si on peut pas demander à camper dans le jardin des gens qu’on rencontre.

 

financer son tour du monde

 

Astuce ultime : voyager au maximum de nuit. Tu évites de perdre une journée en transport, et tu économises une nuit d’hébergement. Pratique !

 

La nourriture

 Tu n’es pas non plus obligée de manger au restau tous les jours. Bien sûr, faut se faire plaisir. Mais tu peux aussi très bien cuisiner maison. Ça sera pas forcément moins bon, et ce sera surtout beaucoup moins cher. Ce qui te laissera plus de budget pour les activités.

La plupart des auberges et des campings mettent une cuisine à disposition. Tu peux aussi t’arranger si tu es en Air BnB ou en Couchsurfing.

 

Les déplacements

Si tu dois prendre l’avion, utilises des comparateurs et mets des alertes. Nous on utilise beaucoup SkyScanner. On trouve ça plutôt pratique et on trouve toujours de bonnes affaires.

En dehors, des gros déplacements, on essaye de privilégier le covoiturage (en France, il y a Blabla Car), ou le bus / car. En ville, tu as aussi Uber qui est souvent plus pratique que le taxi. Si vraiment, t’as un petit budget, pourquoi ne pas envisager de faire du stop ? Voilà une vidéo au top pour faire ça bien et en toute sécurité 😉

 

Les activités

Là encore, c’est toi qui décide des activités que tu vas faire. Il existe tout un tas d’activités abordables. A toi de t’organiser.

 

 

Travailler pendant le voyage

Enfin, tu as toujours la possibilité de mettre du beurre dans les épinards pendant ton voyage. Certains partent même sans rien, et financent tout comme ça.

L’avantage ?

Tu peux partir même si tu n’as rien de côté.

L’inconvénient ?

Tu es moins libre de ton temps (et de tes mouvements selon l’option choisie).

Quelques idées

Tu peux par exemple partir en woofing, ou bien faire fille au pair. Ou bien prendre un petit boulot sur place (attention aux visas à obtenir).

Tu peux te faire sponsoriser par une société qui va te demander quelques actions en échange (souvent à but publicitaire).

Et tu peux aussi travailler sur internet selon tes compétences :

  • Faire des traductions
  • Effectuer des sondages rémunérés
  • Devenir infopreneur
  • Faire du webdesign
  • Proposer du consulting à distance selon ta spécialité
  • Faire du commerce en ligne
  • Écrire des livres…

 

financer son tour du monde

 

En fait, tu peux faire tout ce qui est faisable à distance. Il suffit de te garder un peu de temps chaque semaine pour travailler, et de profiter le reste du temps.

 

 

Conclusion

Je suis complètement convaincue que quand on veut vraiment faire quelque chose, il y a pleins de solutions.

Nous, on a décidé de rassembler un peu d’argent avant de partir en tour du monde, mais aussi de voyager low cost et de travailler pendant le voyage.

Comme ça, on met toutes les chances de notre côté !

Et toi tu fais comment ?

 

PS : J’en profite pour préciser qu’il n’est pas autorisé de percevoir des indemnités de chômage pendant qu’on est en tour du monde. Tout départ est à préciser à Pôle Emploi pour mettre en pause les droits.  



1 thought on “Comment financer son tour du monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *