02 Etats-Unis, Notre tour du monde

Jour 51 – Tuscaloosa



06/10/2018

Un peu de confort, ça fait du bien

Ce matin-là, quel plaisir de se réveiller dans un bon lit bien moelleux ! La chambre que nous avait réservée Quentin et Andrea était dans un hôtel de luxe. Elle était immense et avec tout le confort dont on puisse rêver.

Tuscaloosaa

Après un petit passage par la salle de bains, on a rejoint nos deux amis pour le petit déjeuner. D’ailleurs, c’était un chouette petit déjeuner : tartines au Philadelphia, gaufres au sirop d’érable, muffins, thé, jus de fruits…

On s’est régalé !

Une fois nos estomacs pleins, Quentin et Andrea nous ont proposé de nous faire découvrir la ville de Tuscaloosa. Il s’agissait d’une petite ville américaine, mais qui n’était pas si petite que ça.

Le campus

On a été impressionné par la taille du campus universitaire. Toutes les facultés et les spécialités y étaient rassemblées : la fac’ de médecine, la fac’ de lettres, de droit, l’école d’infirmières, le département ingénierie, la biologie… C’était énorme. On aurait dit une ville dans la ville.

Tuscaloosa

Il y avait aussi de grandes maisons à étages pour chaque confrérie. C’était vraiment comme on le voyait à la télévision, dans les séries américaines. Au milieu de tout ça, il y avait bien sûr la bibliothèque, des fontaines, des endroits arborés et verts, et des terrains de sport.

Tuscaloosa

D’ailleurs, par rapport au sport, l’équipe de football américain de Tuscaloosa était l’équipe du campus, et elle était très appréciée dans la ville. Le stade était quant à lui, énorme pour une ville de cette taille.

Des retrouvailles comme on les aime

J’ai profité de la balade pour discuter un peu avec Andrea pendant que Benjamin parlait avec Quentin. J’étais très contente de pouvoir enfin rencontrer la femme de mon ami. Quand on était à l’école ensemble, on était chacun en couple avec quelqu’un d’autre, alors j’avais peur que ça soit un peu bizarre. Mais pas du tout, on a juste repris les choses là où on les avait laissées.

Tuscaloosaa

On avait tous les deux beaucoup changé (surtout moi : devenue végétarienne, qui ne boit plus trop d’alcool, baroudeuse, entrepreneur…). Mais ça n’a rien changé à notre relation. J’avais presque l’impression qu’on s’était quitté la veille. On a tellement rigolé ensemble ! C’était trop cool.

Côté humour, Quentin n’avait vraiment pas changé… Il nous a sorti tout un tas de blagues et nous a fait mourir de rire. Ça nous a fait du bien de rattraper un peu le temps perdu. Et j’espère qu’on pourra garder le contact régulièrement pour conserver tout ça.

Petite pause dans un bar

Pour en revenir à ce jour-là, nous avons été dans un bar pour prendre un verre. Alors pour info, pensez bien à prendre vos papiers d’identité avec vous, car c’est obligatoire pour entrer dans les bars, peu importe si vous faites âgé ou pas. Ils sont tenus de vérifier. Benjamin (qui, décidément, n’est pas bien prudent) avait laissé son passeport, dans son sac à dos, dans la voiture, donc il en a fait les frais et a dû aller récupérer ses papiers pour nous rejoindre.

Tuscaloosa

C’est dans ce bar qu’on a pu regarder un match de football américain pour la première fois ^^.

Puis, on est allé manger dans un restaurant mexicain très sympa. Les assiettes étaient tellement copieuses qu’on a eu du mal à terminer.

Le lac qu’on n’a jamais trouvé !

Pour terminer la journée, on a voulu aller au bord du lac de Tuscaloosa. Un petit coup de GPS et on a pris la route. Sauf que… impossible d’arriver à ce f**** lac ! Chaque fois qu’on prenait une route, on arrivait sur une voie sans issue ou bien sur une propriété privée. On s’est obstiné pendant un moment mais sans succès. Tout le tour du lac était privatisé.

Tuscaloosa

On a fini par abandonner, après nombre de kilomètres et de blagues racontées au volant; et on s’est réconforté autour… d’une bonne glace ! Faut pas se laisser abattre hein ^^ Quentin et Andrea en ont profité pour nous raconter leur voyage au Pérou, nous donner des conseils pour New York et nous montrer leurs photos de voyage de noce à Hawaï.

Le retour à New Orleans

La journée arrivait à son terme et on devait reprendre la route pour la Nouvelle Orléans. Heureusement, Andrea, anglophone, avait passé un coup de fil à l’agence de location de voiture pour prévenir qu’on ramènerait le véhicule un peu plus tard.

Après les derniers au revoir, on a repris la route en direction de l’aéroport de la Nouvelle Orléans. C’est là qu’on devait rendre la voiture et prendre notre vol pour New York le lendemain matin.

Nuit de rêve à l’aéroport

La route est passée vite et on a pu rendre la voiture dans les temps. Parfait ! Puis, on est allé se poser avec nos bagages dans le hall de l’aéroport. On a trouvé un endroit avec des espèces de banquettes. C’était un peu sale, mais on n’avait que ça sous la main. Il était 22h30 et notre vol était à 6h00 le lendemain matin. Ça nous faisait pas mal de temps à attendre…

Tuscaloosaa

On s’est installé du mieux qu’on a pu. On n’était pas les seuls. D’autres personnes étaient déjà en train de dormir, affalés sur les banquettes. Étant donné qu’on était à New Orleans, je n’étais pas très rassurée à l’idée qu’on dorme tous les deux à cet endroit.

On a lutté un long moment mais j’ai fini par abdiquer et par m’endormir. Benjamin, lui a tenu bon. Il a travaillé sur son ordinateur et a veillé sur moi (et sur nos bagages) pendant ma courte nuit de 2h00.

J’ai été réveillée par les gens qui commençaient à arriver à l’aéroport. Alors on a été enregistrer nos bagages pour notre vol. Et on s’est préparé pour la suite du voyage, pour le point final de notre passage aux États-Unis : New York !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *